sous les branches de l udalaQui se souvient encore de la guerre civile qui a déchirée la population Rwandaise à la fin des années 1960 ? Ce conflit fratricide entre une région réclamant son indépendance, le Biafra, et le reste du pays a entraîné la population locale dans une famine terrible : le gouvernement en place ayant purement et simplement décidé d'affamer les biafrais, le bilan s'élevera à deux millions de morts ...

C'est dans ce contexte que commence l'histoire de la petite Ijéoma, 11 ans. Exilée par la guerre, orpheline de père, sa mère la confie à un couple d'amis pour l'éloigner du conflit. C'est chez eux qu'elle va tomber éperdument amoureuse d'Amina et s'éveiller à la sexualité. Mais au Nigéria, comme dans de nombreux pays encore aujourd'hui, l'homosexualité est un crime passible de longues années de détention, voire de la peine capitale. Pour rajouter à l'outrage, Ijeoma est de la tribu des Igbos et Amina de celle des Haoussas : à l'interdit sexuel se rajoute l'interdit social. La découverte de leur relation va faire d'elles des parias.

Après un recueil de nouvelles - "Le bonheur comme l'eau", Chinelo OKPARANTA s'essaye avec succès au roman d'apprentissage, mêlant l'intime et le politique, plaidant ainsi la cause LGBT dans son pays d'origine.

Depuis la sortie de "Sous les branches de l'udala", elle est souvent comparée à sa compatriote Chimamanda NGOZI ADICHIE ... Sans aller jusque là, son parcours sera à suivre.

Sortie le 23/08/2018