perversJulien MAILLARD - journaliste littéraire -  planifie une rencontre avec  Victor MARLIOZ  - écrivain très célèbre et qui n'a plus rien à prouver.  La rencontre aurait pu être banale si sa finalité n'avait été la résolution d'un mystère : une lettre anonyme arrivée sur le bureau du journaliste accuse directement Victor MARLIOZ d'être responsable du suicide de sa fille, Alexia.

Il faut dire que MARLIOZ, personnage particulièrement puant, traine  derrière lui de nombreuses "casseroles" : sa femme (ancienne starlette italienne) sombre à la fois dans la dépression et dans l'alcool (et vice-versa), son fils ne lui adresse plus la parole depuis des années, ses "amis" le conspuent et sa réputation de vieux cynique malfaisant est de notoriété publique... est-il pour autant réellement responsable du suicide d'Alexia ?

Va alors s'engager entre les deux hommes un jeu de cache-cache extrèmement pervers, sur fond de Rivièra italienne et dans lequel le lecteur découvrira la part d'ombre que recèle la quête de la notoriété.

Historien, éditeur et biographe,  Jean-Luc BARRE signe ici un premier "vrai" roman , bien construit, et qui met en scène les cotés diabolique du pouvoir, de la célébrité et de la possession. Sortie le 22 Août 2018.