passage 221Elles sont cinq : Maryse, Mireille, Marie-Jo, Naîma et Fatou.

Cinq femmes d'age, d'origines sociales et de cultures différentes. Pourtant, tous les mois, elle prennent ensemble et sans se connaître le Bus 221  pour  converger vers un même but : le centre de détention.  La boule au ventre, avec l'angoisse et l'espoir du parloir à venir,  elles vont y retrouver un mari, un fils, un petit-fils ou un amant . A travers leur voix intérieures, on découvre les règles de la prison, le stress du passage sous le portique de contrôle où une simple armature de soutien-gorge peut entraîner une annulation de permis de visite mais aussi la double peine de ces femmes, condamnées elles aussi à l'isolement.

Et puis, il y a Paul, le conducteur,  la seule voix masculine de ce récit : le seul qui connaît le dénominateur commun à toutes ces femmes ...

Un très beau roman choral, empreint d'humanité et de tendresse, qui dépeint une autre facette de l'univers carcéral.

"Les passagères du 221" - Catherine BECHAUX - aux éditions Liana Lévi - 14 €