edelweissC'est fou le pouvoir que peut avoir le dessin !

Lorsqu'il est parfaitement maîtrisé, lorsque la couleur le met en valeur, lorsque les décors sont à couper le souffle, il peut arriver que les larmes vous montent aux yeux ...  si en plus le scénario "tient la route", si la psychologie des personnages les rend vraiment vivants, attachants, touchants de vérité et de sensibilité, alors vous tenez là une très bonne bande dessinée.

C'est le cas de cette petite merveille, une histoire simple que Cédric Mayen (scénario) et Lucy Mazel (Dessin) ont mis en images.

Avec délicatesse, Lucy MAZEL (qui s'était déjà brillamment illustrée avec un épisode des "Communardes" de LUPANO) fait entrer son lecteur dans l'intimité d'un couple improbable (tout au moins dans les années 50 : elle d'un milieu bourgeois, lui d'un milieu ouvrier; elle d'une illustre famille de montagnards, lui parisien dans l'âme) mais qui vont se dépasser, faisant fi de tous les clivages.

Tout en justesse, Cédric MAYEN dresse le portrait d'une femme forte, féministe et rebelle, en avance sur son temps, soutenue par son Edmond de mari dans sa perpétuelle recherche d'indépendance.

Une réussite.

"EDELWEISS" - Mayen & MAZEL - Vents d'Ouest - 17,50€