capitaine friteSi vous voulez passer un bon moment de franche rigolade, il vous faut lire "Capitaine Frites" d' Arnaud Le Guilcher.

Notre héros, Arthur, vit depuis quelques années  à Yabaganga, capitale imaginaire d'un état africain tout aussi imaginaire, le Konghia, et travaille pour une compagnie pétrolière, MOTAL (toute ressemblance avec le Congo n'est pas tout à fait fortuite !!). S'il en est arrivé à s'expatrier ainsi, s'est pour échapper à son ex-femme, une insupportable harpie castratrice et bipolaire, qui a fait fortune dans l'aquariophilie . Et justement, MOTAL confie à Arthur la délicate mission  d'introduire dans le fleuve Konghia  un poisson d'Amazonie afin de palier à un dérèglement environnemental (toute ressemblance avec l'introduction de la Perche du Nil dans le lac Victoria ne semble pas fortuite non plus !). A partir de là, sa petite vie bien rangée va devenir un enfer ...

A l'image de "Quelque chose pour le week-end" de Stéphane GENDRON (dont nous avions parlé ICI), ce roman est on ne peut plus décapant. Le ton est grinçant à souhait, les situations complètement décalées, les personnages tous plus improbables et burlesques les uns que les autres et les dialogues (parfois de sourds !) sont tous à mourir de rire ...

Un livre remonte-moral ...

 

"Capitaine frites" - Arnaud Le Guilcher - chez Robert Laffont - € 19,50