108633553_o

Aux confins de la Patagonie, au bout du monde. Une terre aride, impitoyable, ayant pour seul paysage des steppes balayées par un vent glacial, à l'image des gens qui la peuplent et y survivent misérablement, travaillant dans des conditions inhumaines sur de petites propriétés vouées à disparaître.

On y partage le quotidien âpre et violent de Rafael, dernier d'une fratrie de quatre régie par une mère inflexible, mutique et insensible, endurcie par le meurtre de son mari , un ivrogne qui la battait comme plâtre et dont elle a réussi à se débarrasser discrètement. 

Dans cette famille rongée par la haine, souffre douleur des ses ainés, Rafael ne survit qu'au travers de l'amour qu'il porte à son cheval et n'espère rien de l'avenir. Jusqu'à une rencontre fortuite qui va changer sa vie...

Ce nouveau roman de Sandrine COLLETTE 'est une réussite.  Adeptes  "Des noeuds d'acier", conquises par "Six fourmis blanches" (dont nous avions parlé ici),  nous voici enthousiasmées par  "Il reste la poussière", roman noir s'il en est, mené de mains de maître et dont on sort la bouche sèche et l'estomac noué.

A lire absolument.

"Il reste la poussière" - Sandrine COLLETTE - DENOËL - 19,90 €